1.Pour que les enfants écoutent

2. Gigoter améliore l’attention

1. En lisant l’article ci-dessous

Pour que les enfants écoutent

Très souvent dans mes cours de rythmique, j’ai du plaisir à personnifier les objets utilisés avec les enfants.

Tout peut se transformer en histoires fabuleuses.

Le rangement du foulard à la fin du cours,par exemple, se fait en chantant et en lui parlant.

J’ai constaté que les enfants étaient bien plus concernés et heureux avec cet imaginaire.

Je pense que mon autre métier, marionnettiste, m’influence grandement et m’encourage à pratiquer de cette façon.

En lisant l’article ci-dessous trouvé sur la page www.papapositive.fr j’ai eu la confirmation que cette façon de s’exprimer était vraiment encouragée dans le quotidien avec des enfants.

Pour que les enfants écoutent

réflexions rythmique .alt

vous appréciez? voir plus sur papa positive

2. Gigoter améliore l’attention

Certains enfants ont besoin de bouger pour améliorer leur vigilance….
Mais comment ne pas sortir épuisé quand toute la journée nous avons nos élèves qui bougent continuellement sous nos yeux.
Le brain gym peut nous venir en aide. A nous, parents ou enseignants et à nos enfants.
Faire de la gymnastique à nos neurones en pratiquant une suite de mouvements simple bon pour les fonctions cérébrales.
L’article “gigoter améliore l’attention” est très intéressant. je vous invite à le lire. C’est par là:  Neuro Gym Tonic
J’aimerais vous parler de l’importance de la marche.
« Ce qui fait de la marche le véritable point de départ de la conscience rythmique, c’est qu’il lui est possible de s’exercer de façon suffisamment régulière pour constituer une sorte de « métronome » naturel.
La marche régulière nous fournit un modèle parfait de mesure et de division du temps en parties égales.
Extrait du livre de Marie-Laure Bachmann La rythmique Jaques-Dalcroze
L’expérimentation consciente de sa propre marche, de son propre tempo permet à l’enfant de s’approprier sa vitesse intérieure, sa tonicité. Il vit et joue avec sa structure osseuse et musculaire, dans une marche régulière et soutenue.
Par des jeux divers il est invité à jouer sa marche, à différentes vitesses et avec différentes énergies. Il va devoir solliciter sa musculature pour s’adapter aux variations.
La marche régulière permet d’explorer des rythmes qui viennent s’appuyer dessus. Soit en frappant dans ses mains, soit en créant des gestes dans l’espace.
Je vous invite à vous amuser avec vos enfants à marcher ensemble. Grandes jambes, petites jambes, vitesses libres ou imposées, arrêt surprise, changement de vitesses. Tout ces jeux assouplissent et sollicitent la musculature et la disponibilité énergétique. Et donne une base consciente au futurs chorégraphies que vos enfants rêvent de vivre dans la danse.
Pimprenelle marionnettes Amarante.alt